Comment choisir facilement son pulvérisateur pas cher pour arroser ou traiter les cultures ?

  • Accueil
  • /
  • Comment choisir facilement son pulvérisateur pas cher pour arroser ou traiter les cultures ?
Jardin
Pulvérisateur pas cher pour arroser ou traiter les cultures ©
Pulvérisateur pas cher pour arroser ou traiter les cultures
Rédigé par AB003 Publié le 09 octobre 2021 à 20:51 Mis à jour le 09 octobre 2021 à 23:35
0 réaction 0 lectures

Comment choisir facilement son pulvérisateur pas cher pour arroser ou traiter les cultures ?

Le pulvérisateur est un dispositif qui permet de vaporiser un liquide sur un matériau ou un végétal. Il est très indispensable pour le traitement et l’arrosage des cultures.

Un pulvérisateur est un engin agricole dont le but est de pulvériser des substances sur des cultures. Cet accessoire est incontournable pour les végétaux d’intérieur et même d’extérieur. En jardin ou plantation, il sert à désherber, traiter des maladies, lutter contre les ravageurs ou encore appliquer des engrais. En usage horticole ou pour vaporiser des produits chimiques, le modèle de pulvérisateur à dos est très pratique. Il est très facile d’utilisation et existe en une multitude de modèles. Pour chaque modèle en usage, il faut prendre les dispositions recommandées pour se protéger et éviter d’exposer d’autres personnes aux produits à pulvériser. Il existe un pulvérisateur pour chaque type de situation et selon l’étendue du travail à abattre. Voici quelques informations pouvant vous permettre de bien vous décider.

Caractéristiques importantes des pulvérisateurs

Un pulvérisateur est un dispositif qui permet de vaporiser un liquide sur un matériau ou un végétal. Il en existe de volumes distincts pour plusieurs circonstances différentes. Ils sont rangés en trois catégories : mécaniques, électriques ou thermiques. Les plus petits modèles à main ne sont composés que d’un système de spray à gâchette. Excepté ceux-là, tout pulvérisateur est composé :

  • d’un réservoir (volume variable) que l’on remplit du liquide à vaporiser ;
  • d’une sangle pour pouvoir le porter à l’épaule ou en bandoulière (modèles de 10 L environ) ;
  • de bretelles pour pouvoir le porter à dos (modèles de 15 L environ) ;
  • d’un tuyau de longueur variable ;
  • d’une lance dotée d’une gâchette ;
  • de buses de différents diamètres ;
  • d’un système de mise sous pression qui, s’il est mécanique, peut être composé d’une poignée ou d’un levier (selon le modèle).

Les différents types de pulvérisateurs

Les pulvérisateurs servent essentiellement à vaporiser un produit sur un espace. Néanmoins, en fonction de la substance et de la quantité à pulvériser, son type diffère complètement. Il existe plusieurs types de pulvérisateurs : basique à gâchette, à pression d’air préalable, à pression entretenue, à batterie ou sur roues.

Les pulvérisateurs pour les espaces réduits (1 - 10 000 m²)

Ils sont très maniables et faciles d’utilisation. De volumes variables, ils peuvent vaporiser tout type de pulvérulent.

Pulvérisateur à gâchette

Ce modèle est généralement de petite capacité (entre 0,5 L à 1 L). Il est fabriqué en plastique et procure une propagation directe du contenu, engendrée par l’action permanente sur la gâchette de pompage. Il est similaire au « Lave-vitre » que l’on achète dans les grandes surfaces. Il permet de traiter un espace de manière rapprochée surtout sur les plantes d’intérieur. Son plus grand rôle est d’humidifier les plants qui n’ont pas besoin de beaucoup d’eau. Il est utilisé comme brumisateur sur les feuilles des plantes vertes (orchidées, bonsaï, ficus) dans des espaces restreints.

Pulvérisateur à pression d’air préalable

Il permet surtout de traiter de grandes surfaces. Ce modèle est utilisé en remplissant sa cuve du produit à vaporiser. Une fois refermé avec son bouchon, il suffira de pomper jusqu’à atteindre une résistance élastique qui indique une bonne mise sous pression. Il existe en modèle à main, à poignée ou à porter sur son dos grâce à des bretelles. Sa capacité peut varier de 2 à 15 et même 20 L. Ce type de pulvérisateur est plus recommandé en potager, en serre, au jardin d’agrément ou à l’entretien de particulier de certaines plantes ou parties de la maison. Une lance et une commande, servent à vaporiser le précieux contenu pendant plusieurs minutes en continu les plantations ou les espaces à traiter. En fonction du travail à réaliser, on choisit entre :

  • un appareil à main d’une capacité de 2 à 8 litres ;
  • un pulvérisateur muni de bretelles, portable à dos (autonomie jusqu’à 20 litres).

Il convient de respecter la limite de remplissage maximum, afin d’éviter de se fatiguer les poignets ou le dos. La partie supérieure du réservoir doit rester vide pour assurer la compression de l’air nécessaire.

Pulvérisateur à pression entretenue

C’est un pulvérisateur à dos, équipé de bretelles pour le porter au dos. Il s’agit d’un autre système de pulvérisation qui consiste à pomper continuellement à l’aide d’un levier latéral. Souvent recommandé pour le désherbage, il est livré avec une panoplie d’accessoires spécifiques. Il est confortable et s’entretient facilement.

Pulvérisateur électrique ou à batterie

Ce modèle de pulvérisateur est encore peu connu. C’est un appareil plus sophistiqué qui apporte encore plus de confort. Il remplace en effet les efforts musculaires par une batterie pour une aspiration autonome. Des piles ou batteries alimentent le pulvérisateur électrique pour en assurer la pression. Il a deux options : à pression préalable ou entretenue.

Pulvérisateur thermique

Le pulvérisateur thermique est idéal pour pulvériser des solutions dans le jardin ou de l’antimousse sur le toit en jet pluie fine ou jet continu. Son avantage est de traiter les plants à plusieurs mètres de distance (9 -15 mètres). Il est souvent utilisé pour traiter les grands espaces (vignes, oliveraies, pelouse, arbres fruitiers). C’est un engin à moteur de petite cylindrée portable sur le dos ou à roues pour les plus gros modèles.

Pulvérisateur sur roues

Tous les pulvérisateurs ont besoin d’être portés, mais pas celui-là. Il a été pensé pour soulager les personnes qui ont un problème aux dorsales et expriment des difficultés à déplacer l’appareil pour exécuter la mission de pulvérisation. Même si cela implique des coûts supplémentaires pourquoi ne pas aménager sa santé et opter pour plus de confort ?

Les pulvérisateurs pour de grands espaces (10 000 m² — et plus)

Ils permettent de traiter de plus vastes étendues. Ainsi, il est fréquent de rencontrer le :

Pulvérisateur automoteur, traîné, porté ou remorqué

Il regroupe les catégories traînées ou portées par des tracteurs ou autres véhicules. Ils embarquent avec eux des technologies (comme le GPS) pour gagner en efficacité et précision. Cela permet ainsi de réduire les quantités d’intrants à utiliser et de faire des bénéfices de temps. Ils peuvent embarquer entre 200 et 4000 litres de produits. Les modèles conventionnels sont de plus en plus délaissés pour des équipements plus spécialisés afin de répondre aux besoins des agriculteurs.

Pulvérisateur aéroporté (intégré à un avion ou hélicoptère)

C’est une technique de pulvérisation plus ou moins récente. Il sert essentiellement à répandre la dieldrine ou l’endosulfan. Elle consiste à monter un pulvérisateur spécial sur un avion ou un hélicoptère volant à 1 ou 3 mètres au-dessus de la cime de la cible. Ce type de pulvérisation a un coût relativement proche à celles réalisées au sol, mais il est surtout décrié parce qu’il représente un risque pour la faune (qui n’est pas ciblée). Il nécessite du matériel de pointe et un personnel à la hauteur. Son avantage est sa précision et sa rapidité d’exécution.

L’importance de la qualité de pulvérisation

Le produit à pulvériser (pulvérulent) s’emploie de plusieurs manières. Il peut être liquide ou en poudre, dissous ou utilisé tel quel. Il n’y a pas d’exception sur le type de produit utilisable, mais le choix du pulvérisateur dépend essentiellement de la surface à traiter et la façon dont le pulvérulent doit être répandu. Un concentré naturel tel que le purin d’ortie, de presle, de tomate, de fougère ou une mixture de provenance synthétique ou encore un traitement antimousse peuvent être vaporisés. Plus l’espace est élevé, plus il sera nécessaire d’avoir un gros volume à pulvériser.

Choisir un pulvérisateur selon le pulvérulent

Plus la pulvérisation est faite finement, mieux elle est efficace. C’est pour cette raison que le type de lance et le modèle du pulvérisateur sont à choisir avec soin. Le matériel adapté au type de traitement à réaliser sur les plants ou l’espace infecté est très important pour garantir les résultats escomptés. C’est pourquoi chaque pulvérisateur est fourni avec plusieurs formes de buses pour des spécificités d’emplois distincts. Le besoin détermine l’outillage à exploiter.

Les pulvérulents nécessaires aux différents traitements peuvent être corrosifs pour le pulvérisateur. Ils peuvent endommager les joints de votre équipement au risque d’abîmer la mise sous pression (perte d’étanchéité). Vérifiez donc que les caractéristiques de votre appareil évoquent l’usage de produits chimiques, voire corrosifs.

Conseils de choix et d’utilisation d’un pulvérisateur

Le choix de votre pulvérisateur dépend des facteurs comme la surface que vous avez à traiter, la fréquence d’utilisation et le type de produit que vous devez pulvériser. Favorisez les pulvérisateurs à dos pour les surfaces plus ou moins importantes et régulières. Les pulvérisateurs mécaniques garantissent fiabilité et économie, tandis que les pulvérisateurs électriques sont confortables à l’utilisation. Les pulvérisateurs thermiques sont souvent consacrés aux utilisations plus quotidiennes et prévus pour de grandes superficies.

Il est indispensable de privilégier l’achat d’un pulvérisateur de marque connue. Cela assure la disponibilité des pièces de rechange et de consommables suite à l’achat. Ce raisonnement est non négligeable si vous vous servez de votre pulvérisateur assez régulièrement. En effet, il s’agit d’un équipement doté de joints et de pièces plastiques. Avant le premier usage, n’oubliez pas de consulter les recommandations du constructeur. Portez particulièrement toute votre attention vers les pictogrammes (petits triangles de sécurité) présents sur les emballages des produits à diffuser. Vous pourrez alors vous orienter vers la protection la plus appropriée : masques et gants appropriés, combinaisons et lunettes de protection.

Rangez soigneusement hors de la portée des enfants ce matériel spécial et ne laissez aucun produit dans son réservoir. Le rinçage à l’eau s’impose après chaque utilisation.

Ces guides d'achat Jardin peuvent vous intéresser

Dévidoir mural GARDENA 35 roll-up
06 septembre 2021
Choisir un bon dévidoir n’est pas une tâche facile. Cependant, ce guide d’achat vous permettra de sélectionner ce que vous trouvez meilleur à vos besoins.
Tuyau extensible Plusinno
05 septembre 2021
Choisissez bien votre tuyau d’arrosage et son enrouleur afin d’éviter les achats fréquents. Considérez les critères susdits pour affiner vos choix.
Une cisaille pour l’entretien de son jardin
29 août 2021
La cisaille est un outil très précieux pour réaliser de parfaite coupe. C’est un outil qui existe en plusieurs modèles, les uns aussi efficaces que les autres. Cependant, il urge de s’approprier un modèle spécial et résistant pour faire face aux branches les plus rebelles et coriaces. C’est un choix crucial qui nécessite la connaissance des principaux atouts de l’outil. Pour rendre uniforme et sain les espaces verts et jardins, il faut nécessairement s’approprier d’une cisaille performante. Son choix reste déterminant dans l’atteinte des objectifs de taille et de coupe.
Désherbeur sans fil Karcher
27 août 2021
Désherber son jardin est une activité importante et très utile. Elle vise à entretenir le jardin, et également le débarrasser des adventices. Ce sont des végétaux spontanés qui représentent en même temps un danger et un atout aux cultures du jardin. Il faut dorénavant être vigilant et prêt à employer les grands moyens de désherbage quand la menace prime sur le bien-être.
Piscine métal Frame Junior Intex rectangulaire
24 août 2021
La piscine hors sol est un moyen de se rafraichir pendant les saisons chaudes. Pratique et peu coûteuse, elle ne nécessite pas d’énormes travaux pour son installation, il faut simplement prendre en compte l’état du terrain sur lequel vous voulez l’installer.
Pompe à chaleur de piscine : Comparatif 2021, Guide d’achat et Avis
21 août 2021
La pompe à chaleur sera le meilleur atout de votre piscine en saison hivernale pour vous assurer une bonne baignade en toute convivialité.

Actualités Jardin sur le même thème

Le sécateur électrique 802G-HP FELCO
Jardin18 octobre 2021112
Le Le sécateur électrique 802G-HP FELCO est un outil indispensable. Il est parfait pour tous les travaux jardin,...
Taille-haies électrique AHT Alpina
Jardin18 octobre 2021213
Le taille-haies électrique AHT E est l’outil indispensable pour prendre soin de vos haies capable de les garder...
Le souffleur aspirateur électrique ABL 2 Alpina
Jardin18 octobre 2021254
Souffleur + Aspirateur électrique ABL 2,6 E, 2600 W, Blanc, Bac de ramassage 45 litres, la solution pour faire de vos...
Le sécateur électrique 802G+ Felco
Jardin17 octobre 2021112
Le sécateur électrique 802G+ Felco pour gaucher est un outil recommandé pour toutes les activités jardin et...
Le souffleur aspirateur thermique ABL 27 V Alpina
Jardin17 octobre 2021264
Souffleur + aspirateur thermique ABL 27 V, 27,6 CC, blanc, bac de ramassage 55 litres, la solution pour un jardin...
La batterie Li-Ion 36 V - 2.7 Ah 880/195 Felco
Jardin16 octobre 2021122
La batterie Felco 880/195 est une composante du sécateur électrique doté d’une performance irréprochable. Elle est très...