Comment hiverner sa piscine ? Notre sélection des meilleurs solutions

  • Accueil
  • /
  • Comment hiverner sa piscine ? Notre sélection des meilleurs solutions
Jardin
Comment hiverner sa piscine ©
Comment hiverner sa piscine
Rédigé par Agathe HAGA Publié le 17 août 2021 à 20:51 Mis à jour le 17 août 2021 à 22:22
0 réaction 30 lectures

Comment hiverner sa piscine ? Notre sélection des meilleurs solutions

Besoin de conseil pour bien protéger et hiverner votre piscine à l’arrivée de la période de grand froid ? Suivre notre guide.

Pendant la saison froide d’une année, la piscine aussi prend une petite pause. En fait, celle-ci ne consiste pas à la laisser de côté, mais au contraire elle se fait en étant aux petits soins de cet investissement plus que jamais. Comment s’y prendre correctement ? Voilà une question qui mérite d’être visité de long en large pour que les activités aquatiques puissent reprendre en beauté à l’arrivée de monsieur soleil !

Pourquoi hiverner sa piscine ?

Les conditions climatiques ambiantes ont une influence directe sur les piscines extérieures surtout le froid. Voilà pourquoi la question se pose.

L’hivernage est un ensemble de procédés effectués dans le but de protéger quelque chose contre le froid, le gel. L’hivernage piscine donc permet de la protéger ainsi que tous les équipements y afférents de l’hiver. C’est une étape essentielle que chaque propriétaire doit effectuer chaque année. À moins qu’elle se trouve sous les tropiques ou dans des zones où le froid se fait à peine ressentir, ladite opération doit être au même rang que les traditions.

Les conséquences si l’on fait l’impasse sur l’hivernage de la piscine

Si vous insistez à ne pas procéder à l’hivernage, sachez que :

  • des fissures risquent d’apparaître sur les parois et le fond de votre piscine dus à la pression qui a augmenté avec la formation des glaces.
  • vous risquez de mettre en péril la pompe, la tuyauterie, les écumoires, et tous les autres équipements.
  • l’eau de votre piscine se détériorera.

Si hiverner la piscine demande beaucoup de travail, pensez aux bienfaits que cela vous rapporte notamment la reprise de toutes les activités, comme si de rien n’était, dès l’arrivée de la saison chaude.

Quand procéder à l’hivernage d’une piscine ?

L’hivernage de la piscine doit commencer dès que la température de l’eau descend sous les 12 °C. C’est à partir de ce chiffre que les traitements que vous allez effectuer ensuite seront efficaces et que le développement d’algues ou de bactéries soit limité. Il ne faut pas le faire en avance, ni trop tard. Et il faut bien noter ce point, avant de procéder à l’hivernage proprement dit, il faut bien nettoyer votre bassin.

Un hivernage actif ou passif ?

Cette question peut être traduite de cette manière : vous voulez ralentir le fonctionnement de la piscine ou bien l’arrêter totalement avec ses équipements ?

L’hivernage actif

Ce procédé consiste à continuer de faire fonctionner la filtration pendant toute la période d’hiver. Le but est d’empêcher l’eau de geler dans le mécanisme (la pompe et la tuyauterie). Ce système est très utilisé surtout dans les régions tempérées à cause des grands changements de température. Le but est d’empêcher que la piscine ne se transforme en patinoire. En effet, le moteur tourne toujours, mais au ralenti : il faut continuer à traiter la piscine, mais légèrement : entretien, nettoyage, contrôle de la filtration

L’hivernage actif se fait dans le but de :

  • préserver la qualité de l’eau
  • protéger le bassin (empêcher les fissures…)
  • protéger les équipements également

Et au final, si vous respectez bien toutes les étapes, votre piscine sera immédiatement utilisable dès l’arrivée du printemps. Une fois que l’eau a atteint la température suscitée, vous pouvez entamer l’hivernage en commençant par le nettoyage à fond du bassin.

Les meilleures solutions proposées pour un hivernage actif

Il faut savoir que le fait de laisser tourner le moteur empêche principalement l’eau de gelée. A priori, ce mode d’hivernage est la meilleure solution pour un hivernage réussi, seulement son exécution dépend de vous, mais surtout des caprices du temps de votre région. Il faut donc savoir bien s’adapter. L’hivernage actif est simple à réaliser même s’il va vous donner quelques tâches en plus à exécuter. Pour vous motiver, pensez aux bienfaits que cela fera à votre piscine, et à l’été prochain quand elle reprendra du service ! Alors, procédez étape par étape :

  • Préparer le bassin : Lorsque vous savez que la température de l’eau commence à chuter en dessous de 12°C, votre chrono se met en marche pour commencer les travaux de l’hivernage passif. Premièrement, il faut faire « un grand nettoyage », pas celui du printemps, mais cette fois d’avant l’hiver ! De ce fait, la première chose à faire est de vous assurer que le pH de l’eau est neutre : pas basique ni acide, mais neutre c'est-à-dire entre 7.0 et 7.4 pendant la période estivale. Après cela, vous allez commencer à vous attaquer aux différents traitements de l’eau : il consiste à mettre du chlore, brome ou de l’oxygène actif dans votre piscine en fonction de vos habitudes. Ensuite, vous devez laisser tourner le système de filtration pendant 24heures pour bien mélanger la solution. Ce temps écoulé, vous pouvez faire un contre lavage du filtre. Enfin, versez vos produits d’hivernage et pour qu’ils se mélangent bien avec l’eau passez en mode circulation. La prochaine étape va nécessiter toute votre attention, car il s’agit de surveiller régulièrement la température de l’eau afin d’adapter le temps de filtration en circonstance. Celui-ci est égal à la température de l’eau divisée par 3. Donc, si elle de 6°C, le temps de filtration est égal à 2. En somme, pour une piscine avec une eau de 6°C, le temps de filtration nécessaire est de 2h par jour et ainsi de suite. Attention, il ne faut pas négliger ce paramètre, car vous en aurez besoin également pour définir le nombre de baigneurs, les équipements de filtration dont vous aurez besoin, etc. Un petit conseil, sectionnez les moments de filtration en 2 ou 3 parties dans la journée avec un ensoleillement de préférence pour maximiser la répartition des produits dans tout le bassin. Toutefois, si vous voulez exclure la tâche de vérification spontanée de la température de l’eau de votre planning journalier, vous pouvez installer un coffret hors gel. C’est un accessoire très pratique ! En fait, il déclenche automatiquement la filtration en marche forcée lorsque la température de l’eau descend brusquement risquant l’apparition du gel. D’ailleurs, cette solution peu coûteuse est vivement conseillée si votre région subit des gelées ponctuelles. Son mécanisme est simple : une sonde est installée pour mesurer la température extérieure. Une fois le seuil atteint (programmable), l’eau est mise en mouvement, ce qui empêche le gel dans les canalisations de la filtration. Et enfin, il arrive que le grand froid se prolonge. Dans ce cas-là, vous allez devoir avoir recours à des accessoires d’hivernage. Ils ont pour principal de protéger votre piscine des éventuels gros dégâts qui risquerait de faire sauter votre facture d’entretien. Rassurez-vous, l’achat de ces accessoires est nettement plus raisonnables que les réparations si vous vous obstinez à les ignorer. Les voici donc :
  • Le flotteur : c’est un rectangle en plastique de 50 cm. Vous aurez besoin de plusieurs flotteurs. Ils seront disposés à la surface de l’eau en diagonale, attachés entre eux en forme de S. Il faut légèrement les immerger pour plus d’efficacité. Il est important de bien respecter cette disposition, car ils sont compressibles. En absorbant la pression de la glace et l’augmentation du volume de l’eau, ils protègent les parois, le revêtement et les margelles et dallages. La solution idéale pour les piscines en béton ! Et le nombre de flotteurs que vous devez installer dépendra des dimensions de votre piscine.
  • Le gizmo : C’est un tube en plastique de 30 cm. Vous en aurez surtout besoin pour votre skimmer. Soyez vigilant, car si l’eau contenue dans ce dernier gèle, il cassera et se déformera. Donc, le gizmo a pour rôle de compenser la pression de la glace sur les parois des skimmers en absorbant la dilatation de la glace. En termes de nombre, vous allez avoir besoin de mettre 1 gizmo dans chaque skimmer.

Si le froid perdure, et que malgré les précautions que vous avez prises, vous rencontrez encore des problèmes, passer en mode passif si cela s’avère nécessaire.

 L’hivernage passif

De même, l’hivernage passif doit commencer dès que la température de l’eau est inférieure à 15 °C, car autrement les produits qui seront utilisés n’auront aucun effet sur l’eau encore chaude. Ce procédé est adopté surtout dans les régions les plus froides où l’hiver est rude. Son principe est comme suit : arrêter totalement le fonctionnement de la filtration et les divers traitements de l’eau pendant tout l’hiver.

Il faut bien noter que si vous effectuez un hivernage trop tôt, l’eau risque d’être encore chaude : cela favorise la prolifération des micro-organismes et des algues, ce qui rendrait l’eau verte au printemps. Et le coût du nettoyage ne vous ferez surement pas plaisir.

L’hivernage passif peut avoir des atouts pour vous : premièrement, les corvées d’entretien et de nettoyage seront mises de côté. Ensuite, vous serez vraiment tranquille, car vous ne saurez pas gêner par les soucis liés au gel qui s’infiltrerait dans les canalisations et des équipements. Mais il présente également des inconvénients : la réalisation est un tantinet compliquée avec la remise en marche. Ensuite, la vue agréable disparait, car votre piscine ne représente juste qu’un grand trou vide.

Les meilleures solutions pour un hivernage passif

  • Nettoyage du bassin et de l'eau : La première règle reste inchangée, et c'est la première étape avant l'hivernage officiel de votre piscine. D’ailleurs si vous voulez que votre piscine passe l’hiver dans les meilleures conditions que vous, il faut qu’elle soit impérativement propre. Nettoyez le fond du bassin, la ligne d’eau, les parois, les escaliers bref tout ! Faites appel à votre robot de piscine et à tous les accessoires dont vous avez besoin pour qu’elle soit étincelante ! Vous pourrez après démonter et ranger tous les accessoires en attendant tranquillement la reprise de la saison. N’oubliez pas de désinfecter l’eau de votre piscine. Ajustez le pH et procédez à un traitement de choc avec du chlore en intégrant le produit habituel pendant une durée de filtration de 24h (même procédé que dans l’hivernage actif). Attention, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un hivernage passif c'est-à-dire, de l’arrêt total du fonctionnement de votre piscine que vous devez la vider complètement ! Il faut juste la vider partiellement : vidanger totalement la piscine l’endommagera, car le poids de l’eau (de plusieurs tonnes) oppose la résistance à la pression du sol des parois. Donc les risques de fissure sont énormes. En plus, c’est l’eau qui maintient le liner en place.Dans ce cas, il faut mettre le niveau de l’eau juste à 10 cm en dessous des skimmers ou buses de refoulement. Ceci pour éviter tout simplement de faire rentrer l’eau dans les canalisations où elle risquera de geler. En passant, vous pouvez renforcer ce système en isolant ces dernières.
  • Le nettoyage du système de filtration : pour ce faire, cela nécessite l’arrêt total des pompes. Nettoyez bien les filtres avec un produit détartrant spécifique. Il faut faire un nettoyage en profondeur. Si vous avez un filtre à sable, faites appel à un produit de dé-colmatage. Si par contre, vous possédez des filtres à cartouches, il faut juste les ôter et les astiquer. Si ce sont des filtres à diatomite, enlevez juste la charge usée et nettoyez les supports.
  • La purge : Il faut cependant faire une purge des canalisations (mais pas la bonde du fond). Pour ce faire, commencez par baisser le niveau de l’eau comme on l’a dit plus haut. Ensuite, démontez les refoulements, la prise palais et retirez le panier du skimmer. Bouchez maintenant les orifices par les accessoires d’hivernage : par le gizmo pour les skimmers et les bouchons pour les prises palais. Enfin, purgez et nettoyez tout. À la fin, mettez votre pompe dans un endroit sec à l’abri du gel. Si besoin, utilisez un souffleur pour évacuer l’eau surtout le dénivelé entre le local technique et la piscine l’exige (des angles pourraient faire retenir de l’eau dans les canalisations).
  • Attention à l’alimentation électrique : Il ne faut oublier de couper l’alimentation électrique du local technique. Ce lieu doit être également nettoyé à fond et les eaux résiduelles sur le circuit hydraulique doivent être évacuées. Cela concerne surtout la cellule d’électrolyse et le régulateur divers. Il faut dévisser les bouchons pour permettre l’évacuation de l’eau.

L’installation de tous les produits d’hivernage 

On arrive maintenant au moment où vous allez installer tous les produits d’hivernage. Pour cela, commencez par verser le produit d’hivernage à différents endroits du bassin : c’est un composé d’un algicide rémanent et d’un anticalcaire. Faites en sorte que le produit se propage exactement dans tout le bassin.

Soyez prudent, il ne faut pas faire le traitement de choc ou correcteur de pH et mettre le produit d’hivernage le même jour. C’est plus judicieux de faire le deuxième 48 heures après le premier. N’oubliez pas non plus de mettre le bouchon d’hivernage. Il s’agit d’un bouchon conique surmonté d’une vis papillon. Son rôle consiste à empêcher l’eau de circuler dans les canalisations. Il est posé dans les prises palais et les buses de refoulement afin de faire rester l’eau dans le bassin et surtout pour éviter que celle-ci gèle dans les conduits. Toutes ces tâches réalisées, vous pouvez maintenant poser la couverture d’hiver sur votre piscine.

Il existe des couvertures spéciales hivernages : elles sont plus étanches ou filtrantes selon la demande. Encore une dépense à prévoir, car la couverture habituelle à flocons ne sera pas efficace. Rassurez-vous, tous ces détails contribuent « à la bonne santé » de votre piscine pendant la période de gel. Pour éviter l’accumulation des eaux de pluie, vous pouvez placer un ballon gonflable au centre sous la bâche. De cette manière, elles s’écouleront vers l’extérieur de la piscine si la couverture est tendue et fixée. Aussi, il faut penser à nettoyer systématiquement les déchets ou la neige accumulés sur la bâche pour éviter que leur poids ne cause d’autres désagréments.

À ne pas oublier 

  • Il ne faut pas attendre trop longtemps également pour une remise en service de votre piscine. Dès que la période de gel est terminée et que la température passe au-dessus de 12 °C, vous pouvez déjà piquer une tête.
  • Attention de ne pas remettre en fonctionnement le système de filtration sans nettoyage au préalable. Il est important de tout nettoyer avant de relancer le système de filtration. Et surtout, avant la première baignade, pour une question d’hygiène, il est conseillé de faire une analyse et un traitement de l’eau.

Procéder à l’hivernage actif ou passif de la piscine peut vous démotiver, vu le travail colossal que cela représente. Seulement, il s’agit d’une tâche obligatoire si vous voulez garder en état votre piscine. Et il est à vous de choisir. Pour l’hivernage actif, sachez que les travaux se passent tout au long de la saison froide. Et pour l’hivernage passif, l’essentiel des tâches se concentre avant la saison froide proprement dite. Quoi qu’il en soit, le choix de l’un ou de l’autre ne doit dépendre que de votre région, du climat et la rudesse de l’hiver.

Et, si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de toute cette explication concernant l’hivernage de la piscine, ça sera que vous ne devez jamais vider votre piscine en attendant le retour du soleil. Les conséquences de ce geste seront dévastatrices et la réparation coûtera cher. Enfin, si vous avez des doutes sur votre aptitude à réaliser les tâches correctement par vous-même, ou si les particularités de votre piscine vous bloquent, n’hésitez pas à faire appel à un pisciniste professionnel pour vous assister. Après tout, l’enjeu est de protéger votre invest

Ces guides d'achat Jardin peuvent vous intéresser

Pulvérisateur pas cher pour arroser ou traiter les cultures
09 octobre 2021
Le pulvérisateur est un dispositif qui permet de vaporiser un liquide sur un matériau ou un végétal. Il est très indispensable pour le traitement et l’arrosage des cultures.
Dévidoir mural GARDENA 35 roll-up
06 septembre 2021
Choisir un bon dévidoir n’est pas une tâche facile. Cependant, ce guide d’achat vous permettra de sélectionner ce que vous trouvez meilleur à vos besoins.
Tuyau extensible Plusinno
05 septembre 2021
Choisissez bien votre tuyau d’arrosage et son enrouleur afin d’éviter les achats fréquents. Considérez les critères susdits pour affiner vos choix.
Une cisaille pour l’entretien de son jardin
29 août 2021
La cisaille est un outil très précieux pour réaliser de parfaite coupe. C’est un outil qui existe en plusieurs modèles, les uns aussi efficaces que les autres. Cependant, il urge de s’approprier un modèle spécial et résistant pour faire face aux branches les plus rebelles et coriaces. C’est un choix crucial qui nécessite la connaissance des principaux atouts de l’outil. Pour rendre uniforme et sain les espaces verts et jardins, il faut nécessairement s’approprier d’une cisaille performante. Son choix reste déterminant dans l’atteinte des objectifs de taille et de coupe.
Désherbeur sans fil Karcher
27 août 2021
Désherber son jardin est une activité importante et très utile. Elle vise à entretenir le jardin, et également le débarrasser des adventices. Ce sont des végétaux spontanés qui représentent en même temps un danger et un atout aux cultures du jardin. Il faut dorénavant être vigilant et prêt à employer les grands moyens de désherbage quand la menace prime sur le bien-être.
Piscine métal Frame Junior Intex rectangulaire
24 août 2021
La piscine hors sol est un moyen de se rafraichir pendant les saisons chaudes. Pratique et peu coûteuse, elle ne nécessite pas d’énormes travaux pour son installation, il faut simplement prendre en compte l’état du terrain sur lequel vous voulez l’installer.

Actualités Jardin sur le même thème

Pulvérisateur électrique FX-AD18L FUXTEC
Jardin26 novembre 202181
Le pulvérisateur électrique FX-AD18L FUXTEC est un dispositif pratique et rentable pour éliminer les parasites ou...
Pompe immergée FX-TP11100 FUXTEC
Jardin25 novembre 2021132
La pompe immergée FUXTEC FX-TP11100 est un produit bénéficiant une conception performante afin de vous...
Tondeuse à gazon FX-RM51SA96 FUXTEC
Jardin24 novembre 202191
La tondeuse à gazon FX-RM51SA96 de chez FUXTEC est un outil efficace et durable pour aménager efficacement...
Souffleur aspirateur FX-LBS126P FUXTEC
Jardin22 novembre 2021183
Souffleur aspirateur broyeur thermique FUXTEC FX-LBS126P, souffler, aspirer, broyer devient une parfaite...
Aspirateur souffleur et broyeur FX-LBS126 FUXTEC
Jardin21 novembre 2021132
Aspirateur souffleur et broyeur de feuilles FX-LBS126 4 en 1, le parfait outil pour effectuer un nettoyage...
Pulvérisateur FX-DS20L FUXTEC
Jardin20 novembre 2021183
Le pulvérisateur FX-DS20L de chez FUXTEC est un modèle qui dispose d’un réservoir adéquat pour éliminer les...